stacks_image_2C21B0BF-32BC-418D-947B-1B8545DE262D




THE PIT

Vit à Lille.

The Pit a beaucoup dessiné, en noir et blanc tout d’abord, des « psychedelia » façon Charles Burns furent éditées dans divers graphzines comme Sortez la chienne, Chacal Puant, St Ink. En 2004, Pit devient The Pit et relance sa production de « filles » : des filles jalouses, des filles abîmées, des filles qui se tirent les joues, toujours crâneuses. Ces «hystéries» sont tracées d’un pinceau précis mêlant séduction et confusion, une jolie tripotée de ligne pour un podium désastreux.